Le gouverneur de la région de Dakar a publié, hier, un arrêté daté du 31 août 2020, portant « réglementation des horaires de circulation des véhicules routiers de transport de marchandises de poids total autorisés en charge (PTAC) supérieur à 3,5 tonnes sur certains axes routiers ».

A l’article premier de l’arrêté, Al Hassan Sall mentionne que «la circulation des véhicules ou ensemble de véhicules de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisés en charge affectés aux transports routiers de marchandises, est interdite de 06h à 10h sur les axes routiers ci-après : la RN1 (y compris le boulevard du Centenaire) sur le tronçon Diamniadio-Gare ferroviaire de Dakar dans le sens Diamniadio vers Dakar ; la Voie de Dégagement Nord dans le sens Cambérène vers centre-ville ; la route des Niayes dans le sens Guédiawaye vers Dakar ; l’autoroute Seydina Limamoulaye dans le sens Pattes d’Oie vers le centre-ville ; la route de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, dans le deux sens ; la route de Ouakam et l’avenue Cheikh Anta Diop dans les deux sens».

Dans l’article 2, il est dit que «la circulation des véhicules ou ensemble de véhicules dont le poids total en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes est interdite de 16h à 20h sur les axes routiers suivants : la route nationale 1 (y compris le boulevard du Centenaire) dans son tronçon Gare ferroviaire de Dakar-Diamniadio dans le sens Dakar vers Diamniadio ; la Voie de Dégagement Nord dans le sens centre-ville vers Cambérène ; la route des Niayes dans le sens Dakar vers Guédiawaye ; la branche Est de l’autoroute dans le sens Pattes d’Oie-SIPS ; l’autoroute Seydina Limamoulaye dans le sens centre-ville vers Pattes d’Oie ; la route de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, dans le deux sens ; la route de Ouakam et l’avenue Cheikh Anta Diop dans les deux sens».

De même, le gouverneur arrête dans l’article 3 que « le stationnement desdits véhicules est strictement interdit sur ces axes de jour comme de nuit ». Quant à l’article 4, il dit que « pour des raisons dûment motivées, une dérogation aux présentes dispositions peut être accordée par le gouverneur ». L’article 5 souligne que « toute infraction aux dispositions du présent arrêté sera sanctionnée conformément aux dispositions législatives et réglementaires au vigueur ». Al Hassan Sall précise dans l’article 6 que « le présent arrêté abroge et remplace toutes dispositions contraires ».

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20