Investiture de Macky Sall : une belle brochette de chefs d’Etat à Dakar

0
22

L’investiture du président de la République, Macky Sall, réélu au premier tour de l’élection présidentielle du 24 février dernier pour un second et dernier mandat de 5 ans, est prévue ce mardi matin, 2 avril, au Centre des expositions du Pôle urbain de Diamniadio.

Une cérémonie inscrite dans le décorum républicain dont le point d’orgue est la prestation de serment du président de la République qui est, selon l’historien et archiviste-paléographe Saliou Mbaye, « une marque distinctive du système politique sénégalais et un évènement qui tend vers la cohésion nationale ».

Le caractère solennel de l’événement a fait qu’au moins 15 chefs d’État et de gouvernement sont arrivés à Dakar, entre dimanche et lundi, pour y prendre part. Roch Marc Christian Kaboré, le chef de l’État burkinabè, est le premier dirigeant africain à avoir foulé fouler le sol du Sénégal dimanche, suivi de son homologue malgache Andry Rajoelina.

Il s’agit des présidents de la République démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi, de celui du Nigeria, Muhammadu Buhari, ainsi que de leurs homologues de la Guinée Bissau José Mário Vaz et du Mali Ibrahima Boubacar Keïta. Il y a aussi le président guinéen Alpha Condé, libérien Georges Weah et éthiopien Sahle-Work Zewde.

Alassane Dramane Ouattara de Côte d’Ivoire, le président nigérien Mahamadou Issoufou, Faure Gnassingbé du Togo, Denis Sassou Nguesso (Congo), de même que leurs homologues gambien Adama Barrow, mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et rwandais Paul Kagamé sont également arrivés à Dakar.

Le chef du gouvernement ghanéen Yaw Osafo Maafo et le Premier ministre du Gabon Julien Nkoghe Bekalé sont aussi arrivés à Dakar. L’ancien président français Nicolas Sarkozy et l’ex-Premier ministre de la Grande-Bretagne Tony Blair sont également au Sénégal pour assister à la cérémonie de prestation de serment du président Macky Sall. Toutefois, Sarkozy a dû retourner précipitamment en France, hier en soirée, et n’y assistera finalement pas.

Cet adoubement de Macky Sall par une belle brochette de chefs d’Etat rend très difficile à tenir la position de l’opposition sénégalaise, qui ne reconnait pas comme légitime la réélection du président sénégalais.

Voici le texte de la prestation de serment

« Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité territoriale et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: