La chanteuse franco-malienne Rokia Traoré s’enfuit au Mali, violant la loi française

0
19

 

La chanteuse malienne a rompu son contrôle judiciaire en France et a réussi à prendre un avion privé au Bourget, échappant à une remise à la justice belge.

Placée fin mars sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, la chanteuse franco-malienne est pourtant parvenue à quitter l’Hexagone, par avion… et en plein confinement révèlent nos confrères du Parisien.

En mars, elle avait été incarcérée en raison d’un mandat d’arrêt européen émis par la justice belge. Il a été émis dans le cadre d’un litige avec son ex-compagnon au sujet de la garde de leur fille. Elle avait été libérée le 25 mars en raison de l’épidémie du coronavirus, avec l’appui des autorités maliennes et l’obligation de pointer chaque semaine dans un commissariat de la région parisienne.

L’artiste explique sa démarche sur les réseaux sociaux. « Je suis choquée que puisse être utilisé ainsi contre moi le mandat d’arrêt européen (initiative européenne dans le cadre de la lutte contre le terrorisme international) comme méthode de chantage prenant en otage ma carrière internationale dans une affaire qui aurait dû trouver une solution par le système judiciaire malien, car s’agissant de la sécurité et l’épanouissement d’une enfant citoyenne malienne vivant au Mali. »

Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20