La Justice dans un état trouble : And Gueusseum administre des « fortifiants/stimulants » au Sytjust

0
110
Photo Dakaractu.

L’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS), SUTSAS – SUDTM – SAT-SANTE/D AND GUEUSSEUM vient au secours du Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust). Elle arrive pour secouer et donner du tonus à ces syndicalistes, dans leur bras de fer contre leur ministère de tutelle.

En effet, l’Alliance des syndicats du secteur de la Santé se dit « très préoccupée par le climat de plus en plus délétère qui sévit dans la justice. L’instabilité de ce secteur voilà maintenant plus de cinq (05) mois, commence sérieusement à inquiéter les populations et les justiciables tant les troubles de fonctionnement de ce service public causent des préjudices à l’ensemble des contribuables sénégalais ». Le diagnostic est fait, il faut donc agir sur ce corps malade, en aidant le Sytjust.

Dors et déjà, Me Aya Boun Malick Diop et ses camarades ont un apport « vitaminé » de taille, des « fortifiants-stimulants » dans leur plan de lutte syndicale.

Le Sytjust.

Alors, les syndicalistes « Gueusseumeurs » entendent mettre un frein aux « turbulences au sein de la justice et leurs conséquences négatives sur la demande des populations » parce qu’elles constituent « une réelle menace au droit du contribuable et de celui des travailleurs de la justice ».  D’où l’interpellation de « toutes les forces sociales à s’impliquer, d’une manière ou d’une autre, dans ce combat pour que solution soit rapidement donnée à ce secteur si crucial à la vie de notre nation ».

Ainsi, les syndicalistes souteneurs de la Sytjust exigent-ils du gouvernement l’application sans conditions et sans délai de tous les accords signés avec le gouvernement, non sans s’indigner du comportement « inacceptable » du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice qui a fait fi des instructions du président de la République. And Gueusseum rappelle, au ministre de la Justice, qu’il « doit être le premier à savoir qu’un décret présidentiel, on l’applique sinon on démissionne ».

En tout cas, l’Alliance des « Gueusseumeurs » sera toujours aux côtés de leurs camarades du Sytjust pour leur apporter les fortifiants et autres nutriments nécessaires – s’il le faut, des perfusions à l’appui – pour aider la Justice à recouvrer la santé.

Al Makhtoum Seydi

Tract

 

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20