La presse désargentée pour cause de Covid-19 fait le siège du ministre de l’Économie Amadou Hott

0
95

Les médias ne sont pas épargnés par les effets dévastateurs de la pandémie à coronavirus. A cet effet, une délégation du Cdeps conduite par son président Mamadou Ibra Kane a remis le rapport sur le «Plan de résilience du secteur de la presse face à la crise de Covid-19» au ministre de l’Economie, Amadou Hott, en présence de son collègue de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, indique L’As ce mardi. Assisté de son adjoint Mamoudou Ibra Kane, le président du Cdeps dira que l’objectif de la rencontre avec le ministre de l’Économie est de faire du lobbying auprès de la structure chargée de piloter l’appui de l’État aux entreprises sénégalaises. C’est le ministre Abdoulaye Diop accompagné du Directeur de la Communication, Ousseynou Dieng, qui a facilité l’organisation de la rencontre tripartite.Il a réitéré le même engagement du gouvernement pour un partenariat naturel entre la presse et l’État. Ainsi, les deux ministres vont-ils se concerter pour apporter une réponse au Plan de résilience dans le délai d’une semaine. Toutefois, Amadou Hott précise que l’État n’en est plus à la résilience des entreprises, mais à la relance de l’activité économique, dont les mécanismes seront divulgués bientôt par le gouvernement. Pour autant, ajoute-t-il, l’État du Sénégal va étudier son accompagnement de la presse, secteur névralgique, particulièrement impacté.

Le ministre a d’emblée reconnu l’impact très important de la Covid-19 sur le secteur de la presse, troisième secteur le plus impacté après le tourisme et le transport aérien.Il a réaffirmé la disponibilité du gouvernement à accompagner le secteur de la presse dans son plan de résilience. Le ministre de l’Économie en a profité pour saluer l’initiative de commettre un expert indépendant, membre de l’ONECCA, pour présenter des données objectives et fiables sur le secteur de la presse. Amadou Hott dit espérer que les entreprises de presse vont davantage se formaliser pour permettre une bonne visibilité du secteur. A la suite de cela, il a promis, avant la fin de l’année, le décret instituant le Fonds d’Appui et de Développement de la Presse (Fadp) qui pourrait inclure la coopération internationale pour son financement. Après concertation avec le gouvernement, les ministres de l’Économie et son collègue de la Communication vont informer le Cdeps du traitement du Plan de résilience et des mesures financières et non financières retenues. Dans une semaine, le Cdeps aura la réponse du gouvernement.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20