Le président américain lève les sanctions de Trump contre Fatou Bensouda et la CPI

0
14

Tract – Le président américain a levé vendredi 2 avril les sanctions imposées par son prédécesseur à plusieurs membres de la Cour pénale internationale (CPI), notamment sa procureure Fatou Bensouda. Mais de “profonds désaccords” persistent entre les États-Unis et la CPI.

“La levée des sanctions est le dernier exemple de la volonté du gouvernement Biden de revenir dans le giron du multilatéralisme”note AP. Depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, les États-Unis ont renoué avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, réintégré l’Accord de Paris sur le climat, et “lancé des négociations pour un éventuel retour dans l’accord sur le nucléaire iranien”, détaille l’agence de presse.

“La décision de Biden fera plaisir aux militants des droits humains et à de nombreux alliés de l’Amérique en Europe, avec qui Biden cherche à renouer les liens, après la détérioration des relations sous Trump”ajoute en écho Politico

En septembre 2020, l’ancien président américain avait ordonné le gel des biens aux États-Unis de plusieurs responsables de la CPI, assorti de restrictions de visas. Donald Trump entendait ainsi protester contre le projet de la Cour d’ouvrir des enquêtes sur d’éventuels crimes de guerre américains en Afghanistan, et israéliens dans la bande de Gaza.

“Les ONG avaient critiqué la décision du gouvernement Trump et plus de 70 organisations avaient signé une lettre exhortant l’administration Biden à lever les sanctions”rappelle le Wall Street Journal.

Vendredi, Joe Biden a finalement abandonné les sanctions, au motif qu’elles étaient “inappropriées et inefficaces”, et appelé au “dialogue” avec la CPI, selon le secrétaire d’État américain.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici