AccueilA la UneLe Président Diomaye va au Mali, notre premier fournisseur de moutons de...

Le Président Diomaye va au Mali, notre premier fournisseur de moutons de Tabaski, et au Burkina Faso, pour réchauffer les relations

Publié le

Tract –C’est la suite de la longue tournée régionale entamée par le président du Sénégal depuis qu’il a été élu : Bassirou Diomaye Faye est jeudi 30 mai à Bamako au Mali et Ouagadougou au Burkina Faso, soit son premier déplacement dans les pays de l’Alliance des États du Sahel. Après la Mauritanie, la Gambie, la Côte d’Ivoire et d’autres, le président Sénégalais poursuit son programme, promettant d’œuvrer au retour des pays de l’AES dans le giron de l’organisation sous régionale de la Cédéao.

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye s’est rendu dans de très nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest, promettant notamment de rapprocher le Mali, le Burkina Faso et le Niger de la Cédéao une nouvelle fois.
Le Mali est un peu le voisin manquant que le président du Sénégal n’a pas encore rencontré. Au total, 419 km de frontière commune et une relation commerciale très forte : 90 % des importations maliennes, par exemple, arrivent par le port de Dakar.
Bamako est aussi le premier fournisseur de moutons du pays. À deux semaines de la Tabaski, la grande fête musulmane, les dispositions pour faciliter l’arrivée des moutons maliens feront partie des discussions. Tout comme un état des lieux de l’avancement de la ligne de chemin de fer entre Dakar et Bamako, selon une source à la présidence.
Il y a bien sûr aussi les enjeux sécuritaires. Le retrait du Mali de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), porte-flambeau des pays de l’Alliance des États du Sahel (AES), « plombe la coopération sécuritaire », analyse un fin connaisseur de la région. Bassirou Diomaye Faye va donc sans surprise plaider pour un retour du Mali et du Burkina Faso au sein de la Cédéao. Ouagadougou est la deuxième escale de sa visite aujourd’hui.
« Nous voulons œuvrer à ce que le Burkina Faso puisse recouvrer 100% de son territoire national, et revenir dans la Cédéao », confirme une source à la présidence. En revanche, il ne devrait pas y avoir d’appel à organiser des élections bientôt : « C’est une affaire intérieure, affirme cette même source. Nous ne venons pas pour donner des leçons. » indique-t-il à Rfi.

Derniers articles

TABASKI : Me Wade offre un bélier à l’imam de la grande mosquée Massalikul Jinaan

Tract-En prélude de la célébration de la fête de la Tabaski prévue pour le...

TRAFIC DE DROGUE : 108,7 kg de cocaïne saisis à Kalifourou (Kolda)

Tract-Encore une nouvelle saisie de drogue! Cette fois-ci, la prise a lieu à Kolda,...

PRIMATURE : Sadio Mané reçu par Ousmane Sonko

Tract-Le Premier ministre Ousmane Sonko a reçu ce vendredi 14 juin un hôte de...

NÉCROLOGIE : Mademba Sock, figure éminente du syndicalisme sénégalais est décédé à Paris

Tract-Mademba Sock est décédé à Paris, où il était hospitalisé depuis quelque temps, selon...

Plus d'articles