Les forces de sécurité reçoivent une « prime Adji Sarr » de maintien de l’ordre

0
26

Tract – Les forces de sécurité — mais aussi de défense, vu que l’Armée a été mobilisée  — qui ont pris part au maintien de l’ordre lors des « trois glorieuses » journées du début du mois de mars où plusieurs villes du pays se sont embrasées, ont perçu leurs primes. En effet, Le Témoin révèle que chaque policier, gendarme ou « sodio » qui a participé au maintien de l’ordre durant ces trois jours de manifestations a reçu une prime de 30.000 francs. Ces flics, pandores ou bidasses ont appelé cette récompense « prime Adji Sarr ».

Tract