Les Industries chimiques à Tobène, un « foncier » explosif de violences: 7 personnes dont 3 chefs de village arrêtées par les pandores

0
234
Le village de Tobène, nichée dans la commune de Méouane, département de Tivaouane, a connu une chaude journée.
Selon Seneweb, les gendarmes ont interpellé, ce mercredi matin vers 7h, 7 personnes dont 3 chefs de villages, présentement en garde à vue à la brigade de Mboro.
Cette intervention des pandores vient d’un litige foncier issu du projet d’extension des Industries chimiques du Sénégal (Ics) sur les terres des habitants de la localité. Une vive tension est née avec les populations réclamant une indemnisation à hauteur de 2 millions francs Cfa par hectare « parce que, disent-elles, c’est leurs seuls moyens de subsistance. Ce que les autorités n’ont pas accepté », relate Seneweb.
Le site rappelle qu’à la veille de la Tabaski, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, s’était rendu sur les lieux, en compagnie de Bara Ndiaye et d’Alé Lô, respectivement maire de Méouane et de Taïba Ndiaye, afin d’arrondir les angles.
Le constat est que le problème reste encore entier aujourd’hui, en rappelant,  avec Seneweb, que ce litige foncier avait entraîné, en janvier dernier, de violents affrontements dans lesquels un gendarme a été blessé.
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20