Les partisans d’Amadou Bâ s’opposent à l’intronisation d’Abdoulaye Diouf Sarr comme patron de Benno à Dakar

0
19

Tract – Benno Bokk Yaakaar de Dakar prépare les prochaines Territoriales. Mais le séminaire organisé par Abdoulaye Diouf Sarr et compagnie, samedi dernier, s’est mal terminé puisque des jeunes estampillés proches de Amadou Ba se sont opposés à ce qu’ils ont qualifié d’«intronisation» du maire de Yoff comme patron de Dakar, en l’absence de leur leader, relate le Quotidien.

C’est dans la dynamique de la remobilisation des troupes de la mouvance présidentielle, pour amortir le coup de massue de mars 2021, que Benno bokk yaakaar du département de Dakar s’est aussi retrouvée samedi, au King Fahd Palace. Un séminaire sur «Bby de Dakar de 2012 à nos jours : Bilan et perspectives» a donc réuni les ténors de la coalition au pouvoir dans la capitale qui ont noté un «bilan plus que satisfaisant» dans la gestion des ressources publiques du pays et de la région de Dakar, et qui ont salué leurs «performances électorales» dans le département depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir. Il y avait autour de la table, entre autres, Abdoulaye Diouf Sarr, Zahra Iyane Thiam, Mbaye Ndiaye, Alioune Ndoye et des représentants d’autres partis membres de Bby. Beaucoup s’interrogeaient aussi sur l’absence remarquée de Amadou Ba qui avait dirigé la coalition présidentielle au Référendum et aux Législatives, même s’il n’est plus membre du gouvernement. Son rival dans le département, le maire de Yoff, déroule et rappelle le mot d’ordre des leaders de Bby : «De 2012 à nos jours, sur 6 grands rendez-vous électoraux, 5 ont été remportés haut la main par la coalition Benno bokk yaakaar. Nous nous félicitons vivement de l’élargissement de notre grande coalition et appelons à une mobilisation générale à l’échelle des 19 communes de tous les responsables de Benno bokk yaakaar et de la majorité présidentielle.» Il ajoute : «Nous nous engageons à relever le défi de l’unité, de la solidarité, de l’efficacité, de l’efficience pour les victoires futures de Benno bokk yaakaar.»

Des pro-Amadou Ba dénoncent une volonté d’introniser Diouf Sarr

Bby de Dakar a invité à «l’organisation et à la réflexion des militants à la base, conformément aux directives de la conférence des leaders de Benno bokk yaakaar» et invité les responsables à «maintenir et à amplifier l’animation et la sensibilisation sur les nombreuses réalisations et politiques publiques du Président Macky Sall dans le respect des mesures barrières». Dans cette optique, l’Apr et ses alliés de Dakar ont décidé d’installer un Cadre départemental de concertation, de coordination et de suivi des activités de Bby, chargé de «proposer un programme d’activités politiques pour la gestion de Dakar en perspective des prochaines échéances électorales». Une démarche qui n’agrée pas les jeunes cadres de l’Apr qui ont attendu la fin du séminaire pour mettre le tohu-bohu dans la salle. Ils soupçonnent, en effet, que leurs leaders cherchent à contrôler le département de Dakar au détriment des autres. «On ne peut désigner personne pour être le parrain du département de Dakar. Ils essaient de faire un Comité pour gérer le département de Dakar. Ils veulent que Zahra Iyane Thiam et Diouf Sarr gèrent la coordination de Dakar sans l’implication de tous les responsables à la base. Nous ne le cautionnerons pas. C’est la raison pour laquelle ils ont interdit à la jeunesse de prendre la parole», a dénoncé Samba Ndong, Coordonnateur national des jeunes cadres de l’Alliance pour la République. Ces jeunes, estampillés proches de Amadou Ba, sont convaincus que cette rencontre n’était ni plus ni moins qu’une tribune pour «introniser» le maire de Yoff patron de Bby Dakar. «Nous sommes des politiques. Nous savons ce qui se passe dans les coulisses. Tous ces responsables ont échoué dans leur gestion en politique de jeunesse et de financement. Je veux nommer les responsables de Dakar, Mbaye Ndiaye, Abdoulaye Diouf Sarr et autres qui étaient au présidium de ce séminaire. La jeunesse devait exprimer ses frustrations, mais ils ont décidé de la priver de parole», insiste M. Ndong. Les proches du maire de Yoff ne se sont pas fait prier pour répliquer. Ils rappellent que «le seul maire Apr qui a gagné chez lui en 2014» incarne «le meilleur profil» pour être le candidat de Bby à la mairie de Dakar. Et la salle résonnait de «Diouf Sarr ! Diouf Sarr !»

Mouvance présidentielle : Rewmi retourne à Bby

A l’occasion du séminaire de Benno Bokk Yaakaar de Dakar samedi, le parti Rewmi, qui était représenté, a rejoint la coalition présidentielle. Un retour si l’on sait que Idrissa Seck et Cie étaient membres de Bby en 2012 avant de la quitter. De même, Aïda Ndiongue et son mouvement et Ousmane Ndoye, maire de Gueule-Tapée, qui avait soutenu la liste de Taxawu Dakar, rejoignent désormais Bby.