Ligue 2 française : le Lion Oumar Daf, 41 ans, au chevet des Lionceaux de Sochaux

0
9

Omar Daf, nommé à la tête de l’équipe première sochalienne le 25 novembre 2018, a officiellement prolongé son contrat avec le FC Sochaux-Montbéliard jusqu’en juin 2021. L’ancien international sénégalais, seul entraîneur africain dans l’élite en France, aura la lourde mission de maintenir le club en Ligue 2. Sochaux pointe actuellement à la 17e place du classement.

Omar Daf, qui est aujourd’hui âgé de 41 ans, connaît le club de Sochaux comme sa poche et les entrailles du stade Auguste-Bonal n’ont aucun secret pour lui. Il a disputé quatorze saisons avec l’équipe première avant de devenir entraîneur. Omar Daf avait aussi été l’adjoint d’Olivier Echouafni et d’Albert Cartier.

L’international sénégalais qui compte 87 capes avait été quart de finaliste de la Coupe du Monde 2002. Au Mondial 2018 en Russie, il figurait dans le staff technique des Lions de la Téranga.

« Bonne chance du fond du cœur à Omar Daf  »

Titulaire du Brevet d’Entraîneur professionnel de football (BEPF) depuis mai 2018, Omar Daf dirigeait la réserve sochalienne depuis l’été 2017, avant de prendre en main l’équipe première le 25 novembre dernier.

« Je suis très heureux de cette prolongation. Ça va permettre de travailler sur la durée. Pour moi, c’est très important. C’est aussi un gage de confiance, de responsabilité. Maintenant, ce qu’on veut tous c’est que le club retrouve des couleurs. Il y a encore beaucoup à faire pour ça. C’est un beau challenge aussi », a déclaré le coach après sa nomination.

« Bonne chance du fond du cœur à Omar Daf dans sa nouvelle mission à la tête du FCSM. Une personne exceptionnelle dans un club qui m’est très cher », avait écrit sur son compte Twitter Hervé Renard. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas avait fait le déplacement lors du premier match officiel d’Omar Daf en tant qu’entraîneur, à Châteauroux, le 29 novembre dernier. « Félicitations à Omar Daf et au @FCSM_officiel pour cette prolongation de contrat », vient d’ajouter Renard.

A Sochaux, il a tout connu

En tant qu’adjoint, le Lion de la Téranga a souvent été considéré par les joueurs comme un grand frère. Mais son exigence a visiblement été un des moteurs de sa nomination. Celui qui reste pour le moment le seul entraîneur africain dans l’élite en France a toujours aimé le Doubs au point de s’y installer et de fonder une famille avec une « fille du coin », comme il le dit volontiers.

A Sochaux, Omar Daf a joué plus de 200 matches matches entre 1997 et 2009. Il ne compte qu’un seul autre club : Brest, entre 2009 et 2012. Omar Daf était revenu dans le Doubs pour terminer sa carrière de joueur. Depuis, il ne l’a plus quitté. Sous le maillot sochalien, le défenseur a connu : la deuxième division, la Coupe d’Europe et deux trophées (Coupe de la Ligue 2004 et Coupe de France 2007).

« Omar Daf et Sochaux c’est une histoire d’amour. Avec ce club il a tout connu. Il a passé ses diplômes d’entraîneur et pour moi il était programmé pour entraîner là-bas », raconte son compatriote Habib Beye, qui a vécu un quart de finale au Mondial 2002  avec lui. « Il sait que c’est un métier difficile, que l’on est jugé très vite et que l’on a très peu de temps. Mais il est passionné par son sport et par le jeu et je lui souhaite de la réussite », ajoute l’ancien joueur de Marseille.

Aujourd’hui, Omar Daf a une seule mission et un grand défi à relever : le maintien en Ligue 2 pour le club historique de l’élite française, qui affiche 67 années au plus haut niveau, et dont le centre de formation reste une référence.

Suivez et aimez-nous: