Lutte contre la corruption au Burkina : Un ex-ministre de la défense aux arrêts

0
133

La lutte contre la corruption et le détournement de fonds publics continue au Burkina Faso. Présumé coupable, l’ancien ministre de la défense a été arrêté et emprisonné, suite à une plainte du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), scandalisé de voir son imposant et luxurieux villa dont le coût fait s’interroger sur les fonds ayant permis sa construction.

L’ex ministre de la Défense Jean Claude Bouda est incarcéré depuis ce mardi à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), selon la radio Oméga citant des sources judiciaires.
Dans un message publié ce mardi sur sa page Facebook, l’inculqué s’exprime.
«Je tiens à informer l’opinion publique que suite à une plainte du REN-LAC, je me suis mis à la disposition de la justice afin que la vérité soit manifestée dans les affaires me concernant».
Il précise que «l’État de droit» a toujours été pour lui «une valeur fondamentale dans une démocratie».
Les sources de financement d’une grosse villa de l’ex ministre de la défense Bouda dans sa ville natale Manga en décembre 2018 avait suscité beaucoup de commentaires dans un contexte marqué par la recherche de moyens pour faire face au terrorisme qui sévit dans le pays depuis 2015.
De février 2017 à janvier 2019, Jean Claude Bouda a occupé le poste de ministre de la Défense et des Anciens combattants dans le 2e gouvernement de l’ex-Premier ministre Paul Kaba Thiéba, après avoir occupé, plus d’une année durant, le poste de ministre en charge de la Jeunesse et de l’Emploi, dans le premier gouvernement de M. Thiéba.

Tract.sn (avec média)