Macky Sall, le nouveau recordman des levées d’immunités parlementaires

0
22

[Tract] – Le décompte est fait, le Président Macky Sall a battu le record des levées d’immunité au Sénégal, avec six « médailles pendules » à son cou. Soit 3 fois plus que Maître Abdoulaye Wade et 6 fois plus qu’Abdou Diouf.

Avec son gardien du temple, et veilleur des « cumukaay » comme le dernier des Mohicans à la « peau lithique », Moustapha Niasse, l’homme de Fatick et non moins tombeur de son Maître Abdoulaye Wade a réussi la prouesse d’enlever la protection constitutionnelle aux alors députés Oumar Sarr, Ousmane Ngom, Barthélémy Dias, Khalifa Sall et au encore et toujours député Abdoulaye Baldé. Le sixième, en cours  Ousmane Sonko.

L’ex-président  Wade, malheureux auteur-repreneur de la salve « wax-waxeet », lui, avait fait lever, rappelle Le Témoin, les immunités parlementaires de… Moustapha Niasse (curieusement devenu aujourd’hui, le bras armé de Macky Sall de cette discipline décriée) dans l’affaire des six milliards de la Sonacos et Alcaly Cissé.

Quant au successeur de Léopold Sédar Senghor, le longiligne Abdou Diouf, c’est l’immunité de Joseph Ndong, patron des jeunesses travaillistes et libérales accusé d’avoir trempé dans l’assassinat de Me Babacar Sèye, qui avait été levée.

Alors, il est bien clair que Macky Sall est le champion catégorique toutes catégories confondues de la « mouvance » discipline.

Tract