Milliardaire, la Britannique Denise Coates, reçoit un salaire de 550 millions d’euros en 2020

0
3
Photographe: Felix Clay / eyevine / Redux

[Tract] – La Britannique de 53 ans, fondatrice du groupe Bet365 et l’un des dirigeants d’entreprise les mieux payés au monde, a encore vu ses revenus croître en 2020. Elle est la seule femme milliardaire au Royaume-Uni.

 

Une fois de plus “elle a touché le jackpot”, observe El País. La Britannique Denise Coates, fondatrice et PDG du groupe de paris en ligne Bet365, a empoché en 2020 468,9 millions de livres sterling (environ 550 millions d’euros) en salaires et dividendes. Soit une augmentation de 50 % par rapport à ses revenus de l’année précédente, indique le quotidien espagnol.

Son seul salaire de 421,2 millions de livres (près de 500 millions d’euros) en fait l’un des chefs d’entreprise les mieux payés au monde. D’après El País, Coates a réaffirmé l’an passé son statut de “femme la plus riche du Royaume-Uni”, avec une fortune qui figure déjà parmi les 500 plus importantes de la planète, selon le classement établi par Bloomberg. Au cours de la dernière décennie, Coates, 53 ans, a en effet gagné plus de 1 275 millions d’euros.

Pour le quotidien espagnol, les émoluments de Denise Coates sont “encore plus frappants” lorsqu’on les compare aux rémunérations des dirigeants des entreprises espagnoles : les 550 millions d’euros empochés par la Britannique dépassent de loin les 373 millions que les 167 PDG de toutes les sociétés cotées sur le marché boursier en Espagne ont gagnés en 2019 [les données de 2020 ne sont pas encore complètes].

Une carrière commencée comme comptable

Fondée il y a deux décennies, la société Bet365 a bénéficié “de la popularité croissante des paris sportifs en ligne”, explique El País. Basée dans la ville de Stoke-on-Trent, dans le centre de l’Angleterre, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de livres sterling (environ 3,3 milliards d’euros) au cours de l’exercice financier se terminant en mars 2020. Soit une baisse de 8 % par rapport à l’année précédente, l’activité des paris sportifs ayant été ralentie par la pandémie.

Titulaire d’un diplôme d’économétrie de l’université de Sheffield, Denise Coates a commencé sa carrière comme comptable et repris la petite chaîne de magasins de paris de son père. Directrice générale de l’entreprise à 22 ans, elle a développé le nombre de magasins avant de se concentrer sur l’activité de paris numériques. La “reine des paris sportifs”, comme la qualifie le quotidien espagnol, est la seule femme parmi les 17 milliardaires britanniques figurant dans l’indice de Bloomberg

Source: Courrier international – avec  EL PAÍS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici