Ministère de la Justice : le directeur des Droits Humains a-t-il démissionné ?

0
11

Tract – Le ministre de la justice, Me Malick Sall et son directeur des droits humains, Mbaye Diop, sont en porte -à-faux. Selon des sources, Diop a déposé sa lettre de démission au niveau du secrétaire particulier du ministre. Le directeur des droits humains confirme cela :  « Je confirme que j’ai déposé ma lettre de démission sur la table du ministre. ».
Sur les raisons de sa démission, Mbaye Diop évoque la convenance personnelle. « Je vous dis que j’ai déposé ma démission par convenance personnelle. Et je m’en tiens là, car je ne saurais vraiment pas entrer dans le fond du dossier ».

Cependant, il nous revient que Mbaye Diop a démissionné parce que il peine à exécuter pleinement ses missions au sein de la direction des droits humains, qui lui est confiée.
« À chaque fois, il se heurtait à la volonté du ministre, qui l’ empêche de bien faire son travail, par rapport à son budget, ses recrutements. Et il y a toujours eu des obstacles pour la pleine exécution de ses  missions. » selon une source.

Mbaye Diop et Me Malick Sall, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, entretenaient de très bons rapports. Ils se sont connus en 2012, tous les deux ont travaillé ensemble pour Ibrahima Fall. À la suite de cela, M. Diop, en tant qu’expert électoral, a été le directeur des élections du candidat Ibrahima Fall. Me Malick Sall est sorti après pour soutenir le président Macky Sall. Par la suite, il a été nommé ministre de la Justice, il a convaincu Mbaye Diop de venir travailler avec lui pour aider l’État du Sénégal à développer les droits humains. Et c’est sur proposition du Garde des sceaux que le président l’a nommé à ce poste.

La lettre de démission déjà déposée depuis le 23 Décembre dernier, Mbaye Diop, le directeur des droits humains n’attend que son successeur pour quitter définitivement ce poste.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici