Ministre de l’Intérieur Ngouille : « Seulement 12 personnes autorisées pour la prière et par mosquée »

0
15

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Aly Ngouille Ndiaye veut juste 12 personnes dans les mosquées : Intervenant hier à la radio, après l’adresse télévisée du président Sall, le ministre de l’Intérieur a annoncé une décision qui risque de créer des réactions de décontenancement :  « On n’ouvrira pas comme ça les portes  des mosquées ou églises. On va discuter avec les responsables religieux pour voir les modalités d’ouvertures des lieux de cultes. Les mosquées ou églises ne seront pas ouvertes à tous, car on doit surtout tenir au respect des mesures barrières. Dans le rite de Imam Malick, 12 personnes suffisent pour la prière du vendredi. Alors on fera de telle sorte que ce  nombre ne soit pas dépassé », a indiqué Ngouille Ndiaye.

A cet égard, le clergé catholique sénégalais reste sur la prudenve et n’ouvrira pas les églises malgré les décisions du Chef de l’Etat : C’est à travers un communiqué rendu public hier après l’adresse du Chef de l’Etat, que la décision a été annoncée. « Pour nous, cela ne signifie pas encore la reprise des célébrations publiques, avec la présence  du peuple. C’est pourquoi, je demande à tous d’attendre le prochain communiqué des Evêques de la Province ecclésiastique de Dakar, avant toute initiative. Donc, la suspension des célébrations à caractère est encore rigueur », informe un communiqué signé par Mgr André Guèye Evêque de Thiès.

Quant au marabout Serigne Mouhamed Lamine Sall, fils d’Abass Sall, il va dans le sens du ministre Ngouille : « autoriser les rassemblements dans les mosquées dans un contexte de contagion est une course vers une mort certaine. Le président ne devrait nullement accéder à cette demande. Et ce, quelle que soit la personne qui la lui  adresse, même un khalife général. Malheureusement, le président a laissé l’autorité étatique aux chefs religieux », a tranché le marabout.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20