« Modou Lo est bien le Roi des arènes », Doudou Diagne Diécko

0
21

Président de l’Amicale des amateurs de lutte, membre également du mouvement Fidèles bëgg sa réew, Doudou Diagne Diécko, a fait une incursion sur l’organisation du titre du Roi de arènes.

« Pour ce qui concerne le titre de Roi des arènes, il n’y a rien à changer. Et pourquoi changer? Le Cng est devancé par rapport à son organisation.

Depuis Manga 2 – qui a été nommé Roi des arènes et détenteur du drapeau national -, il y a eu des avancées. Est-il besoin de souligner que Manga 2 est un grand champion. Il est vrai qu’il avait fait son jubilé. Mais par son courage, sa générosité et sa sportivité, il est revenu encore dans l’arène pour lutter contre Tyson qui l’a défait et pris le flambeau de « lamb ji »…

Ce dernier, après une présence remarquée, a été battu par Bombardier (B52) qui a pris le titre. Yakhya Diop Yékini a surclassé B52, et est resté pendant longtemps invaincu. C’est Balla Gaye2 qui a pris le relai en rompant la chaîne des victoires de Yékini.

Bombardier fera un détour pour s’imposer et porter la couronne arrachée, après, par Eumeu Sène. Et finalement, ce titre est entre les mains de Modou Lo.

Vous me direz que Modou Lo a été terrassé par Balla Gaye 2, lui-même battu par Eumeu qui a perdu son titre face au premier nommé… Non, il n’y a aucune contradiction dans ce schéma. Il n’y a aucun problème à souligner(…)

Pourquoi voulez-vous qu’on fasse des textes sur l’organisation du Titre. Non. Si vous voulez mon avis, c’est comme au football : une équipe battue par une autre dans une phase de poule peut être championne devant celle-là. Alors, ne versons pas dans la polémique. Il faut juste réorganiser et consolider les acquis. Encore une fois, Modou Lo est bel et bien l’actuel Roi des arènes.

Et, je dois rappeler que c’est le Cng qui a commis l’erreur au départ, lorsque Manga 2, détenteur du Drapeau national, est revenu dans l’arène. Contre Tyson, il fallait lui demander de mettre en jeu ce Drapeau qui serait l’emblème du titre de Roi, mais on ne l’a pas fait… Jusqu’aujourd’hui.

C’est la presse et les promoteurs qui ont fait avec ce titre, et continuent avec cette appellation de Roi des arènes.

Franchement, tout le monde l’a adopté. Alors, il est trop tard pour revenir en arrière. Il faut juste quelques réaménagements et continuer à faire avec ce titre de Roi des arènes ».

Tract

Photos : Tidiane Diallo

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20