Morts du Coronavirus : Beyoncé pleure la communauté black

0
107

Beyoncé s’épanche sur le dramatique sort des afro-américains qui enregistrent le plus de morts du Covid-19.

Profondément attristée, elle dit sa désolation de voir que 70℅ des morts de cette pandémie dans des endroits comme Chicago et la Louisiane sont des Noirs qui n’ont pas un statut socio-professionnel qui leur permettrait de faire du télétravail. « Le virus est en train de tuer les personnes noires », pleure-t-elle.

«Les Afro-Américains appartiennent de manière disproportionnée à la partie des travailleurs qui n’ont pas le luxe de pouvoir travailler depuis chez eux. Dans son ensemble, la communauté afro-américaine a été sévèrement touchée par la crise (…) Le virus est en train de tuer les personnes noires à un rythme alarmant aux Etats-Unis», a regretté la chanteuse face caméra dans un jardin, une casquette de marin sur la tête.

People wait for a distribution of masks and food in Harlem.(AP: Bebeto Matthews)

 

L’interprète de «Crazy in love» a ensuite cité un «bilan» réalisé dans sa ville natale de Houston, au Texas, qui montre que 57% des malades du coronavirus décédés dans la ville sont Afro-américains. Cette surmortalité dans cette communauté se retrouve dans plusieurs endroits des Etats-Unis, comme à Chicago, où les Afro-Américains représentent 72% des morts du COVID-19, alors qu’ils représentent moins d’un tiers des habitants, ou encore en Louisiane, où 33% des habitants sont noirs alors qu’ils représentent 70% des morts du virus.

Au début de son message, Beyoncé a tenu à remercier les employés de «l’industrie alimentaire, les livreurs, les facteurs et le personnel de nettoyage qui travaillent pour que l’on reste à la maison. Nous vous remercions pour votre engagement altruiste», a-t-elle déclaré, encourageant ceux qui l’écoutent à «prier» pour ceux qu’elle qualifie de « héros ».

Tract.sn (avec média)