Mory Kanté sera accompagné en « stricte intimité » dans sa dernière demeure ce mardi

0
125

Mory Kanté, ce grand artiste surnommé Le griot électrique, décédé vendredi 22 mai à Konakry des suites d’une maladie à l’âge de 70 ans, sera inhumé demain mardi 26 mai dans la capitale guinéenne. 

La levée du corps de cette grande figure de la musique africaine aura lieu à la morgue de l’hôpital sino-guinéen et sera suivie de l’enterrement dans la plus stricte intimité, selon un communiqué du ministère de la Culture publié ce dimanche 24 mai 2020.

Toutefois, le ministre de la Culture, Sanoussi Bantama Sow, dans une déclaration, a promis de rendre un vibrant hommage à l’artiste dont les 50 ans de carrière bien remplie ont donné des airs et offert à danser, partout ailleurs, à nombre de mélomanes à travers les âges.

Ne l’indiquea-t-on pas en ces termes du côté du Département de la Culture de guineeinfo : « Malheureusement la période n’est pas bien indiquée. Il y a cette crise sanitaire liée au Coronavirus. Les regroupements sont interdits, les enterrements en masse sont interdits. Mais Je rassure tout le peuple de Guinée que même si on n’a pas l’occasion maintenant de lui rendre hommage, nous le ferons ultérieurement. Nous lui rendrons un hommage mérité, parce que Mory Kanté était devenu l’ambassadeur de la Kora, l’ambassadeur de la musique guinéenne à travers le monde ».

Mory Kanté,  cette icône de la musique guinéenne, laisse derrière lui des générations orphelines mais fières de son legs musical et culturel inépuisable.

Tract