Ousmane Sonko : « Il n’y a ni pertinence ni urgence à dialoguer avec Macky Sall »

0
28

Arrivé troisième à la présidentielle du 24 février, il ne s’était pas exprimé depuis. Mais Ousmane Sonko a accepté de sortir de son silence, en exclusivité dans « Jeune Afrique » de ce dimanche 24 mars et sur leur site en ligne JeuneAfrique.com, pour livrer sa vision de l’avenir politique qui s’est soudain ouvert devant lui.

Même s’il se revendique d’une génération qui a grandi avec internet, il a démenti ceux qui le taxaient de « candidat Facebook ». « Je suis l’un de ceux qui ont été les plus présents sur le terrain pendant la campagne », assure Ousmane Sonko, 44 ans, sorti 3e de la présidentielle de 2019 avec un score de 15,67%.

Pour sa première candidature, cet ancien inspecteur aux Impôts et Domaines, radié par le président Macky Sall, a montré qu’il faudra désormais compter avec lui lors des prochaines échéances électorales.

Suffisant pour qu’il rejette l’appel au dialogue lancé par le chef de l’Etat, Macky Sall, le jour de la proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel.

Selon Ousmane Sonko, « il n’y a ni pertinence ni urgence à dialoguer avec Macky Sall ».

L’intégralité de son interview est à lire sur Jeune Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: