Papa Massata Diack, alors traître ou trahi ? « Ma famille veut me détruire en m’accusant d’avoir mis mon père dans cette situation »

0
236
Papa Massata Diack en mars 2017 à Dakar. PHOTO SEYLLOU. AFP Le fils de Lamine Diack supendu à vie de l'athlétisme mondial.
Accusé d’être au cœur d’un vaste système de chantage et de corruption au sein de l’Iaaf, Massata Diack dit être lâché par sa famille. Diack-fils, qui a proprement abandonné son père Lamine Diack entre les mains de la justice française au lieu d’aller se constituer prisonnier, ce qui aurait alléger les charges contre son père en raison du rôle central joué par Massata, crie au voleur volé.
«J’ai tout entendu. Mes parents de même famille ont dit que c’est à cause de moi que mon père est dans cette situation. C’est une façon de me détruire. Je dis que ce sont mes proches parents, de même famille, qui m’ont trahi. Les informations concernant des montres en provenance de Dubaï ont été données à des journalistes anglais par mes proches parents. Un de mes frères, qui a été enregistré, a soutenu que des rapports m’ont bien épinglé. Et ce sont des Allemands qui me l’ont dit», a pleurniché le patron de Pamodzi. C’est l’hôpital qui se moque de la charité, pour ce fils indigne qu’est Massata et que son père Lamine Diack a définitivement qualifié de « voyou ».

Diack fils en tout cas, au mépris de l’adage qui veut qu’une décision pendante en justice ne se commente pas, est dans une communication tous azimuts : ce dimanche 9 juillet, il sera l’invité de Mamoudou Ibra Kane dans le Jury du dimanche, sur i-radio.

Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20