PARCOURS – Un communiste au ciel : Amath Dansokho décédé à 82 ans

0
92

Amath Dansokho, ancien Secrétaire général du Parti de l’Indépendance et du Travail, formation plus communément désignée par son acronyme PIT, est décédé ce vendredi 23 août. Amath Dansokho, qui a été ministre d’Etat dans le dernier gouvernement du dernier Premier ministre de l’ère Macky Sall, Mahammed Boun Abdallah Dione, a rendu l’âme à son domicile dakarois.
Le doyen Dansokho, 82 ans, était malade et alité depuis un certain temps. Il a notamment été hospitalisé un temps à Paris. Redoutable homme politique et grand rhéteur adepte du catastrophisme, il aura été de tous les derniers trois régimes du Sénégal, manoeuvrant avec une grande maestria pour atteler son parti – croupion aux régimes en place : aussi bien sous Abdou Diouf, qu’avec Abdoulaye Wade, et Macky Sall. Sous les deux précédents présidents, il avait été, selon ses propres mots, « défénestré » du gouvernement pour insubordination et coup de canif à la sacro-sainte solidarité gouverementale. Dansokho a été l’artisan de la candidature victorieuse d’Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2000, qui résultera en la première alternance politique du Sénégal, en persuadant le madré maître du PDS à se présenter à cette joute électorale, alors que ce dernier était retiré à Paris. Depuis 2010, année où Magatte Thiam lui avait succédé à la tête du PIT, Dansokho, le Mandela sénégalais, était un retraité actif de la politique, qui avait fini devenir un vieux sage et la caution morale du régime Macky Sall, aux côtés d’Amadou Makhtar Mbow.

Dansokho s’en va après Tanor Dieng du parti socialiste, décédé il y a quelques semaines; Et après Jacques Diouf, ancien directeur de la FAO décédé il y a quelques jours. Au lycée Faidherbe de Saint-Louis, où il fit ses humanités et fut piqué par le virus du communisme, Amath Dansokho précédait d’une classe Moustapha Niasse, Madieyna Diouf et Jacques Diouf. Il a été maire de Kédougou, sa ville natale. Il laisse une veuve, son épouse qu’il a connu dans l’ancienne Tchécoslovaquie d’où elle est originaire. Et quatre enfants, dont Yacine, Alcaly et Elsa. Son frére Mamadou Dansokho est une figure du syndicat SUDES et professeur d’université en sciences économiques à l’UCAD. Son autre frère Alseyni est médecin. Amath Dansokho est l’oncle de l’ex ministre Moustapha Guirassy, qui lui avait succédé a la tête de la mairie  de Kédougou. Un vieux guerrier s’en est allé.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: