[ Paria ] Alpha Condé : le seul chef d’État au monde (Djibouti) qui l’a félicité, 10 jours après sa réélection, cherche un… 5ème mandat

0
826

Le président guinéen sortant, Alpha Condé, a gagné la présidentielle avec 59,49 % des voix, remportant ainsi un troisième mandat controversé, a annoncé samedi 24 octobre la commission électorale. Son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, qui s’était proclamé vainqueur de l’élection présidentielle avant la publication des résultats, a obtenu 33,5 % des suffrages, selon la commission.

La CENI (Commission électorale nationale indépendante) publiait depuis le mardi précédent les résultats circonscription par circonscription. Cellou Dalein Diallo a répété le samedi 24 octobre qu’il ne reconnaissait pas les résultats publiés par l’organe chargé des élections, et qu’il comptait les contester. « Nous allons protester contre ce hold-up électoral par la rue, a-t-il déclaré à l’Agence France-Presse (AFP). Nous sommes en train de constituer des dossiers, très difficilement puisque nos locaux sont occupés. On n’a pas accès à nos documents, mais nous allons quand même saisir la Cour constitutionnelle, sans trop nous faire d’illusions. ».

La France et l’UE sont venues apporter de l’eau au moulin de Cellou Diallo, en indiquant que les PV ne correspondaient pas aux résultats annoncés et qu’ils doutaient de la transparence de ce scrutin. La Cedeao a envoyé une mission à Conakry, qui a plus constaté le statu quo que fait avancer les choses, même si le blocus autour de la maison de Cellou Diallo a été levé. Avec tout cela, les 15 chefs d’État de la Cedeao, y inclus les présidents des 8 pays de l’UEMOA, jouent aux statues de sel : aucun d’entre eux n’a encore félicité Alpha Condé pour sa victoire. Même les potentats d’Afrique centrale experts en mandats à rallonge (Paul Biya, S1ssou Nguesso, Obiang Nguema, etc.) sont restés cois sur cette réélection de Condé et on gardé fermé leur stylo à signature.

C’est bien simple : un seul chef d’Etat a félicité Condé à ce jour, 9 jours après sa « vicoire ». Il s’agit du président de Djibouti, Oumar Guelleh, qui lui-même caresse ouvertement l’idée de briguer un …5ème mandat présidentiel en avril 2021. Qui s’assemble se ressemble.

Damel Mor Macoumba Seck

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20