Pas de majorité législative en Guinée-Bissau, l’instabilité se poursuivra

0
36

Les résultats des législatives du dimanche 10 mars dernier ont été proclamés à Bissau ce mercredi 13 mars.

Le Parti africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap, PAIGC, formation historique du pays est victorieuse avec 47 sièges sur les 102 composant  l’Assemblée nationale. Il n’obtient toutefois pas la majorité requise pour choisir son Premier ministre et former un gouvernement. Il est contré par la percée du Madem-G15.

Pour sa première participation à des élections, le Mouvement pour l’Alternance et la Démocratie s’adjuge 27 sièges et devient le premier parti d’opposition. Il est suivi par le Parti pour la rénovation sociale avec ses 21 députés. L’APO-PDGB, Alliance pour le peuple uni du Parti démocratique de Guinée Bissau, obtient cinq députés devant l’UM et le PND qui se partagent les deux derniers sièges.

Au regard des résultats ci-dessus, la Guinée Bissau est loin de sortir de l’instabilité politique dans laquelle elle est plongée depuis 03 ans.

Selon le système semi-présidentiel du pays, le poste du Premier ministre doit revenir au parti majoritaire à l’Assemblée nationale. Or au sortir de ces joutes électorales, aucune formation politique n’a obtenu la majorité absolue lui permettant de désigner son Premier ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: