Paternité des « Marrons du feu » : Le ministre Pape Gorgui Ndong revendique la malencontreuse expression qui désigne les nervis de l’APR

0
55

Pape Gorgui Ndong est fier de proclamer : « Les ‘Marrons du feu’, c’est moi ». Le ministre de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong, réclame la paternité des « Marrons du feu » du nom de cette bande de gros bras colorés Apr et dont la vidéo fait le tour de la toile, depuis quelques jours.

«Les ‘Marrons du feu’, c’est moi qui l’ai créé en 2011 avec comme devise : ‘Alerte, Protection et Riposte’, indique-t-il. L’esprit n’a jamais été de mettre sur pied une milice.»  On n’est pas obligé de le croire sur parole.

«C’est au lendemain de l’attaque dont le président de la République, Macky Sall, alors candidat à la présidentielle, avait été victime en venant à Pikine, rembobine le ministre de la Jeunesse. En tant que coordonnateur de la Cojer dans le département de Pikine, j’avais décidé de mettre en place les ‘Marrons du feu’ pour accompagner notre candidat.»

Tentant de corriger l’information selon laquelle les ‘Marrons du feu’ seraient des mercenaires recrutés pour semer la violence, Pape Gorgui Ndong indique que «c’était plutôt des militants de l’Apr qui, en un moment, avaient décidé d’assurer la protection du candidat Macky Sall».

L’expression Marrons du feu, si elle tente de jouer sur les couleurs beige et marron des apéristes, est en tout cas malheureuse si on sait ce à quoi elle renvoie en français. « Tirer les marrons du feu », c’est prendre à la dernière minute tout le bénéfice d’une action dans laquelle on n’a pas été pour grand-chose. Comme Macky Sall avec son élection de 2012 comme président, après s’être classé second du premier tour à la surprise générale ? Macky avait ainsi tiré les marrons du feu de l’animosité politique suicidaire entre Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse, tous deux candidats alors que le simple bon sens voulait que l’un se désisté en faveur de l’autre.

Damel Mor Macoumba Seck

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: