Peine de mort : Me El Hadj Diouf a la berlue et dénonce une « conspiration des francs-maçons » (sic)

0
28

Les associations de défense des droits de l’Homme qui s’opposent au rétablissement de la peine de mort au Sénégal passent pour le diables aux yeux de Me El Hadj Diouf. Invité de l’émission Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, l’avocat s’en est violemment pris à leurs représentants, citant nommément Alioune Tine et Amnesty.

Il a ainsi déclaré  : «Les droits de l’hommistes sont des hommes et des politiques qui véhiculent des idéologies guidées par des loges maçonniques. Ils combattent l’islam. Ces organisations dites de défense des droits de l’Homme- entre guillemet- sont contrôlées par les philosophies occidentales. Elles ne font que manipuler l’opinion. Et, l’État est terrorisé par les franc-maçons et Amnesty.»

Contrairement aux droits de l’hommistes, Me El Hadji Diouf plaide pour le rétablissement de la peine capitale. «Je suis pour le retour de la peine de mort, clame-t-il. J’avais fait une proposition de loi sur la peine de mort à l’Assemblée après le meurtre de Fatoumata Mactar Ndiaye. Mais il y avait une conspiration contre moi et la loi a été rangée dans les tiroirs.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: