« Pendant les 23 mois où j’étais au centre de redressement de Kara, chaque jour je fumais du yamba » (en wolof)

0
56

[ Tract ] – Un ancien pensionnaire d’un centre de redressement de Modou Kara, libéré de ce camp de l’horreur par les forces de l’ordre, témoigne : « pendant les 23 mois où j’y étais, chaque mois je fumais du yamba et du tabac. 5 personnes se sont évadees devant moi. Voici la liste des 16 personnes qui y sont mortes ».

 

Tract