Sale temps pour la presse sous le régime de Macky Sall. Pour dire que la série continue avec des journalistes qui défilent encore à la police. En effet, plusieurs journalistes sont dans le viseur de la Division des investigations criminelles (DIC). Plus précisément à la Division Cybercriminalité, située dans les anciens locaux de la Cité Police sur l’avenue Malick Sy.

C’est suite à une plainte du ministère de l’Environnement que les redoutables limiers ont convoqué trois confrères pour les entendre sur un papier publié sur leurs sites. Il s’agit notamment de Ibrahima Khalil Diémé, Directeur de publication du site exclusif.net, d’Abdoulaye Faye, Directeur de publication de Dakar24.sn et de Youssoupha Mine de Dakaractu.

Selon nos sources, il leur est reproché d’avoir publié le même article avec un contenu dénigrant le ministère de l’Environnement sur leurs différents supports. L’article aurait été transmis à Youssouph Mine par une source au sein dudit ministère. Ce dernier l’a ensuite transmis à ses deux autres confrères. Le ministère de l’Environnement qui s’est senti floué et à qui ils n’ont pas donné la parole a intenté cette action en justice.

Suite à une première audition mardi après-midi et encore ce mercredi matin, Abdoulaye Faye et Ibrahima Khalil Diémé ont été placé en garde à vue à la DIC. IL est notamment reproché à Khalil Diémé d’autres faits qui lui ont valu une seconde enquête. A savoir, ses connexions avec des activistes du MFDC, comme Salamon Basséne et Nkruma Sané.

Reste maintenant à savoir quelle suite va être réservée au dossier et quel va être le sort de nos confrères dans cette enquête qui n’a pas encore révélé tous ces secrets.

Aidara Karara

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20