- Nouvelle-Zélande très armes à feu… -

Plus de 56 000 fusils et pistolets récupérées

0
69

Après la tuerie visant deux mosquées de Christchurch, qui avait fait 51 morts au mois de mars, le gouvernement néo-zélandais avait mis en place un dispositif ambitieux pour lutter contre la prolifération des armes. Le plan anti-armes vient de s’achever avec plus de 55 000 armes à feu récoltés.

Le mode d’emploi est simple et rapide: je possède une arme de guerre ? Je la remets à la police qui me la rembourse et ne me pose aucune question. Ni qui me l’a vendue ni ce que j’en ai fait jusqu’ici. Bilan: 56 350 fusils et pistolets récupérés ainsi que 200 000 pièces détachées. Pour un pays de 5 millions d’habitants.

Dispositif incomplet…

Difficile de parler de succès, car on ne sait pas combien d’armes restent dans la nature. Il y a des estimations, mais aucun chiffre précis, car depuis 1982, personne n’a fait les comptes. Plusieurs ONG parlent d’un dispositif incomplet. Le volontariat, disent-elles, ça ne vise que les honnêtes gens et pas les gangs criminels qui ne viendront jamais au commissariat.

Mais les autorités ont déjà prévu la suite ; le gouvernement de Jacinda Ardern veut durcir les conditions d’obtention du permis de port d’armes et créer un registre national répertoriant l’ensemble des pièces vendues dans le pays.

Tract (avec radio)

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20