Procès DJ Edouardo contre Thiouthie, le juge lance : « Pas de gros mots. On n’est pas en France! »

0
34

Accusé de prédation sexuelle sur les réseaux sociaux par Ndèye Bijou Diop alias Thiouthie, Dj Edouardo a déposé une plainte contre son « amie Facebook ». Jugée mercredi dernier au tribunal de Dakar, l’affaire a été mise en délibéré pour le 10 septembre prochain.

C’était une soirée interdite aux moins de 18 ans. Hier mardi, aux environs de 21 heures, le Tribunal correctionnel de Dakar a été le théâtre de la prolongation d’une scabreuse querelle aux relents sexuels qui a pris sa source sur le réseau social Facebook. Une sidérante affaire de diffamation, diffusion de fausses nouvelles et publication de données à caractère personnel qui oppose l’accusée, Ndèye Bijou Diop alias Thiouthie, à la partie civile, le célèbre Dj Edouardo. Un procès parsemé de grivoiseries, qui a failli transformer le Tribunal correctionnel de Dakar en salle de cours de… sexualité. Dans une ambiance surréaliste, Thiouthie Diop et DJ Edouardo ont dévoilé tour à tour les secrets de leurs échanges intimes devant un public mi-médusé, mi-amusé. Rapidement évacué par des juges comme gênés par la perversité des échanges des deux parties, le procès a été mis en délibéré pour le 10 septembre 2019.

Comme pour mieux rester fidèle à son caractère absurde, l’histoire entre Thiouthie Diop et Dj Edouardo a pris racine dans le monde virtuel, au détour d’une conversation sur Facebook, avant de prendre des proportions irrationnelles qui poussent aujourd’hui chacune des parties à accuser l’autre de débauche. Le clic déclencheur de la relation Thiouthie-Edouardo a eu lieu en 2012. A cette époque, la fille soutient qu’elle n’avait « que 15 ans ». Et Dj Edouardo lui aurait envoyé des messages sur Facebook, lui demandant de venir lui rendre visite. Il lui aurait dit aussi qu’elle était belle, sexy et qu’il voulait goûter à son fruit défendu. Se disant « choquée », Thiouthie Diop a soutenu à la barre « avoir capturé les messages indélicats » qu’elle publiera sur sa page Facebook « pour dénoncer et alerter les autres filles » sur les prétendus agissements de Dj Edouardo. Un acte qui lui a valu aujourd’hui un procès. « Dj Edouardo est un prédateur sexuel incontesté, un détourneur de mineures, a réitéré Thiouthie Diop à la barre. C’est ce qu’il m’a toujours montré. Il me cherche depuis que j’avais 15 ans. Il me donnait de l’argent en me demandant de venir lui rendre visite, mais ça ne m’intéressait pas. A l’époque, j’étais mineure et il fallait que je réagisse de cette manière pour dénoncer les hommes qui tenteraient d’agir comme lui. Edouardo a l’habitude de violer des mineures. Il a même violé une fille qui se nomme F. Diop au Maroc et ils ont un enfant ensemble. » Des accusations gravissimes qui seront formellement démenties par Dj Edouardo, qui a déposé plainte pour diffamation.

À la barre, Edouardo a reconnu que Thiouthie Diop et lui ont discuté pour la première fois en 2012 sur Facebook. Mais, selon la partie civile, « c’est l’accusée même qui a engagé (sic) la conversation en communication sexuelle ». Mieux, Edouardo précise que Thiouthie était âgée de 18 ans à l’époque. Costume noir et phrasé impeccable, Dj Edouardo narre les faits d’un trait, même s’il lui arrivait d’être coupé par l’accusée avec qui il n’hésitait à échanger de gros mots. Obligeant le tribunal à intervenir pour calmer la tension : « Il ne faut pas utiliser de gros mots, on n’est pas en France », lance le juge.

Habitué à parler en public, le Dj semble maîtriser son sujet ou plutôt l’affaire qui l’a mené au tribunal. « Il est vrai que nous nous sommes connus en 2012, explique Edouardo. On discutait sur Facebook et elle orientait toujours nos conversations en communication sexuelle. Nous n’avons eu que deux conversations sur Facebook. L’une en 2012 et l’autre en 2019. Un jour, c’est elle qui m’a demandé si je voudrais entretenir des relations sexuelles avec elle, après 10 ans de connaissance. Aujourd’hui, elle est en train de dire du n’importe quoi ! Je n’ai jamais voulu la violer ! C’est elle qui me provoquait sur Facebook. Ensuite, elle a fini par publier nos conversations sur sa page. Mais lorsque cette affaire a éclaté, je me suis renseigné en France (où Thiouthie séjourne une partie de l’année, Ndlr) et on m’a fait savoir que ce n’était pas la première fois qu’elle accuse un homme de viol. » Dj Edouardo dépeint Thiouthie comme une incorrigible affabulatrice, qui cherche à nuire à sa réputation en l’accusant de prédation sexuelle.

Avocat de Thiouthie, Me Amadou Aly Kane répliquera à Dj Edouardo qui, selon lui, n’a pas exposé au tribunal des faits précis qui montrent que sa cliente a l’habitude d’accuser des hommes de viol. « Au contraire,  ce sont des gens comme Dj Edouardo qui constituent un danger pour la société », brandit Me Kane. L’avocat de Dj Edouardo soutiendra, quant à lui, que « l’honneur de (son) client est terni à jamais par Thiouthie Diop ». « Mon client est un animateur très connu. Cette femme est venue salir son image. Il ne l’a pas trainée au tribunal pour de l’argent, mais c’est pour exiger des corrections. Cette femme doit être arrêtée et punie », charge l’avocat de Dj Edouardo. On saura le mois prochain comment le tribunal va démêler le vrai du faux de cette étonnante affaire de mœurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: