« Profondément décu », Babacar Gaye, porte-parole du PDS, s’apprête-t-il à lâcher Karim Wade pour rejoindre Madické ?

0
324

« Lu sotti am borom », soupire Babacar Gaye, le porte-parole du PDS, dont on se rappelle qu’il avait été rendre visite à Karim Wade à Doha au Qatar, juste après l’annonce de la candidature présidentielle de Madické Niang. C’était manifestement une manière pour Gaye de faire montrer les enchères, afin de se voir confier les premiers rôles dans la campagne du candidat jusque-là épistolaire Karim Wade.

Depuis hier, Babacar Gaye ne décolère pas : « Je suis profondément déçu que tout dans la gestion de la candidature de Karim Wade se fit sans que je ne fusse impliqué » fulmine-t-il. Et il conclut d’un « Tomorrow is another day » plein de menaces voilées. Que nous réservent ces jours à venir ? Wade and see.

Pour rappel, après avoir été au PLS (Parti Libéral Sénégalais) d’Ousmane Ngom avec lequel il a soutenu la candidature d’Abdou Diouf en 2000 contre Abdoulaye Wade, Babacar Gaye s’est mué en pilier de la maison PDS depuis quelques lustres. Devant la candidature incertaine de Karim Wade, il n’est pas pour autan sûr qu’il restera le dernier des Mohicans du PDS.

« Je serai le dernier des Mohicans », c’est ce que proclamait l’alors socialiste Abdourahim Agne, après la défaire d’Abdou Diouf dont il avait été le président du groupe parlementaire. Juste quelques semaines avant de transhumer, puis de devenir ministre de Wade.

Suivez et aimez-nous: