Que pense la France de la future monnaie ouest-africaine Eco ? (Ambassadeur de France au Sénégal)

0
30

Invité de l’émission Objection sur Sud Fm, ce dimanche, l’ambassadeur de France à Dakar, Christophe Bigot, n’est pas contre la mise en place de l’Eco, le projet de monnaie unique de la cedeao.

« Nous (la France) sommes favorables à tout dispositif qui assure la stabilité et une bonne intégration régionale. C’est deux conditions importantes pour toute monnaie », pose le diplomate, qui signale que la mise en place d’une monnaie peut mettre du temps.

« À travers l’euro, pendant 50 ans nous avons essayé de la mettre en place, rembobine Bigot. L’idée était là depuis 1950 déjà, ce n’est qu’en 2000 qu’on a réussi à la mettre en place. Il fallait d’abord faire en sorte que les économies européennes convergent en terme d’inflation, de déficit. »

L’ambassadeur de France signale que « dans cette zone il existe déjà le franc et ce n’est pas un hasard si précisément cette zone de l’Afrique (la zone franc) se porte bien. Parce que le franc Cfa apporte de la stabilité ».

Dans tous les cas, signale le diplomate, le dernier mot revient « aux dirigeants africains » : « C’est un sujet qui relève des autorités africaine. La France n’a aucun pouvoir de contrôle sur ces zones. »

À propos des réserves de change du franc CFA versées au trésor français, Bigot précise : « Il ne s’agit pas de céder les réserves. Il faut signaler que c’est des réserves rémunérées. La France paie pour ces réserves et c’est à des taux supérieurs au taux du  marché et ce sont la contrepartie de la convertibilité. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: