Qui avait invité l’avocat affairiste Robert Bourgi aux premières loges du meeting de Macky Sall à Bignona?

0
1247

L’avocat franco-libanais (qui se réclame aussi Sénégalais) Robert Bourgi était aux premières loges du meeting du sortant Macky Sall, à Bignona, il y a 6 jours. Incarnation de la « Françafrique » à lui tout seul, ainsi qu’on appelle les liens sulfureux et nébuleux entre l’Elysée et les chefs d’État africains francophones, Bourgi arborait à ce meeting de Bignona un pin’s à l’effigie de Macky Sall. Sa présence aurait fortement horripilé l’entourage du candidat sortant, horrifié qu’on associé cet affairiste mêlé à tous les scandales politiques franco-africains depuis trente ans, à l’image de leur champion à la gestion prétendument « sobre et vertueuse ». Pourtant, à la fin du meeting, Macky Sall a invité « Bob » Bourgi à le rejoindre dans son véhicule. Macky Sall qui a d’ailleurs décoré Bourgi de l’Ordre du Lion durant son mandat de président.

Mais qui a donc invité Bourgi au meeting de Bignona? Jeune Afrique daté de ce dimanche 17 février résoud l’énigme. Il s’agit d’un maire du Sud du Sénégal, allié à Macky Sall (dont Jeune Afrique livre le nom) qui a invité Bourgi dans sa ville et lui a affecté une voiture de son parc. Bourgi se serait rendu au meeting de sa propre initiative, à l’insu de son hôte maire. JA indique que l’entourage du candidat sortant a demandé à Bourgi de ne plus apparaître aux meetings de Macky.

Gageure ?Tract pronostique que quel que soit le Président élu le 24 février, « Roberto », qui sait jongler entre ses trois passeports et se faire l’obligé de tous les hommes au pouvoir, saura s’incruster dans la photo de famille de la victoire. Si on ne fait pas tout pour l’en empêcher. Robert Bourgi est en effet passer expert de l’art de voler au secours de la victoire. Et de piétiner ses candidats quand ils échouent à se faire élire. Comme il l’a fait avec le candidat François Fillon en France en  2017 ou avec Karim Wade, empêché de candidature présidentielle.