L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a publié, hier, un volumineux rapport sur l’évolution du marché des communications électroniques au Sénégal pour l’année 2019. Il en ressort qu’en ce qui concerne l’évolution en valeur du marché des communications électroniques au Sénégal, le chiffre d’affaires est de 762,89 milliards de FCFA en 2019. En comparaison à 2018, ce chiffre d’affaires est en hausse de 4,59%. Selon l’ARTP, cela découle du regain de l’activité de la Sonatel sur le segment de la téléphonie fixe.

Le document renseigne que le chiffre d’affaires de la téléphonie mobile s’établit à 467 milliards de FCFA en 2019, contre 463 milliards en 2018, soit une hausse de 0,71%. «Le chiffre d’affaires est quasi-globalement réalisé par les trois opérateurs (Sonatel Sa, Saga Africa Holdings Limited et Expresso Sénégal) dans les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet. Le marché de la téléphonie mobile (y compris Internet) reste dynamique, en atteste son chiffre d’affaires (467 milliards de FCFA) qui a augmenté de 0,71% par rapport à 2018. Les investissements, en baisse de 12,69% en 2018, ont augmenté de 71%, pour s’établir à 167 milliards de FCFA en 2019», rapporte l’ARTP.

Selon le rapport, cet accroissement est porté par le trafic sortant des réseaux de téléphonie mobile qui représente 82,83% du chiffre d’affaires et qui a augmenté de 0,23% en 2019. Les investissements (hors coûts d’acquisition des fréquences) réalisés sur le marché de la téléphonie mobile ont aussi augmenté en 2019 (122 milliards contre 63 milliards en 2018).

Pour ce qui est du parc de lignes de la téléphonie mobile, il suit aussi une tendance à la hausse au cours de l’année 2019. «Il est de 17.880.594 lignes en fin 2019, soit une augmentation de 7,97% par rapport à 2018. Cet accroissement du parc est soutenu par les lignes post payées et prépayées qui ont cru, respectivement, de 10,67% et 7,94% en 2019», mentionne le rapport.

Concernant le parc des lignes Internet regroupe les abonnements à l’Internet fixe (ADSL/RTC/FIBRE) et les abonnements actifs à l’Internet mobile (clé Internet/terminal mobile), il s’établit à 12.045.735 lignes, à fin 2019, soit une hausse de 14,43% par rapport à 2018. Le taux de pénétration est de 74,31% en 2019, en hausse de 7,37 points.

D’après l’ARTP, «le chiffre d’affaires réalisé sur le marché de la téléphonie fixe, en baisse de 17,77% en 2018, s’établit à 294 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 11,03%. Le chiffre d’affaires tiré des liaisons louées représente 28,03% du chiffre d’affaires du marché de la téléphonie fixe, même s’il a baissé de 27,84% en 2019. Le chiffre d’affaires réalisé sur le trafic sortant vers l’international a augmenté par contre de 24,73% en 2019. Les investissements (hors coûts d’acquisition des fréquences) sur le marché de la téléphonie fixe ont aussi augmenté de 32,30% au cours de la même période».

Pour ce qui est du parc de lignes de téléphonie fixe, «il suit une tendance à la baisse au cours de l’année 2019. Il est de 207.592 lignes en fin 2019, soit une baisse de 31,32% en comparaison de l’année 2018. Le taux de pénétration suit la tendance du parc des lignes de téléphonie fixe. Il est de 1,28% en fin 2019 contre 1,92% en 2018».

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20