RÉACTION DE MAME KHADY NGOM, MÈRE D’OUSMANE SONKO : « la vérité finira par éclater, je fustige les violences »

0
82

(Tract)- La mère d’Ousmane Sonko prend la parole, un peu plus d’une semaine après les accusations de viols et de menaces de mort, portées par une jeune masseuse de 20 ans contre son fils, rapporte le d’information Emedias.

Les journalistes, qui sont allés la trouver, ce samedi, chez elle à Ziguinchor, ont voulu savoir comment elle a vécu cette histoire qui défraie la chronique ces derniers. Mais Mame Khady Ngom dit s’en remettre à Dieu. « Cette affaire, je la vie comme tout le monde. Ça ne m’a pas plu. Si je dis le contraire, ça ne sera pas la vérité. Mais comme je l’avais dit, toute personne a son destin. C’est la volonté divine. Nous croyons en Dieu et nous avons confiance en Lui. La vérité finira toujours par éclater », a-t-elle fait savoir aux journalistes.

À la question de savoir ce qu’il aurait à conseiller à son fils dont la levée de l’immunité parlementaire est cours, avant de faire face à la Justice, Mame Khady Ngom répond : « je lui dirais de rester soi-même. De ne pas faillir à son éducation. Mais surtout d’être courageux ».

Toutefois, elle appelle au calme et à la sérénité. Mame Khady Ngom dit avoir mal apprécié les violences qui ont suivi cette histoire. « J’appelle tout le monde au calme. Toutes les violences qui ont émaillé cette histoire ne me plaisent pas. Si cela ne dépendait que de moi, il n’y aurait jamais de violences qui pourraient endommager les biens d’autrui », a-t-elle déclaré.

Tract