- Dissonance musicale -

Salif Keita «foutu dehors» du salon d’honneur de l’aéroport de Conakry

0
236

Le célèbre artiste malien Salif Keita est-il en train de payer sa sortie contre la présence des soldats de la France au nord du Mali ? Selon le site Maliactu , l’icône de la musique mandingue, a révélé qu’ on l’a « foutu dehors » alors qu’il cherchait à accéder au salon d’honneur de l’aéroport de Conakry.

Le chanteur l’a révélé ce lundi 30 décembre 2019, lors d’un point-presse à Conakry. Pour cette célébrité de la chanson africaine, venue en Guinée dans le cadre d’une série de spectacles de fin d’année, « l’aéroport de Conakry n’est pas guinéen mais français »
« J’ai eu une petite histoire en rentrant en Guinée. Quand je suis arrivé à l’aéroport, ce n’est pas moi qui ai voulu partir pour le salon d’honneur. On m’a amené vers là-bas. Tout de suite, il y a eu quelqu’un qui n’a pas voulu que j’y rentre. On m’a foutu dehors », raconte l’artiste, avant de regretter : ‘’ce n’est pas un problème. Parce que j’avais oublié quelque chose, J’avais oublié que l’aéroport n’est pas guinéen, il est français. 99 ans de contrat avec la France, il n’est pas guinéen. Si je le savais, je ne serais pas parti au salon d’honneur (…) je n’allais pas prendre la direction du salon mais je suis fier. Le président Alpha condé est en train de faire une route entre Bamako et Conakry, je serai fier de découvrir le paysage entre Bamako et Conakry par la route ».
« Est-ce que je vais revenir en Guinée en tant qu’artiste ? Ce n’est pas sûr », lâche-t-il.
“Je suis content d’être là pour fêter mes 70 ans de vie et mes 50 ans de carrière musicale. Pendant mes concerts en Guinée, nous allons survoler mon répertoire. Il y aura mes nouvelles chansons mais aussi, je vais rappeler les gens en jouant les anciens morceaux qui ont fait de Salif ce qu’il est aujourd’hui », annonce le Manden mansa.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20