Ségolène Royal expulsée de ses fonctions officielles par le gouvernement Macron

0
242

Ségolène Royal, la native de Ouakam,  va quitter ses fonctions officielles auprès du gouvernement français. L’ancienne candidate socialiste a la présidentielle a annoncé ce mardi soir que le gouvernement menace de « mettre fin » à ses fonctions d’ambassadrice des Pôles . L’ex-candidate à la présidentielle de 2007 publie sur Facebook une lettre des ministères des Affaires étrangères et de la Transition écologique, envoyée au regard de ses « récentes prises de paroles publiques qui mettent en cause la politique du gouvernement ». Voici une sélection des récentes sorties de l’ancienne ministre de l’Environnement :

1) « Les femmes n’ont aucune raison de faire confiance à ce gouvernement », assurait-elle le 19 décembre au sujet de la réformes des retraites.

2) « La vraie question c’est de savoir s’il renonce à retourner après l’Elysée dans le monde du business mondialisé », tweetait-elle le 21 décembre après l’annonce par Emmanuel Macron de l’abandon de sa retraite de Président.

3) Les Français « n’ont pas été respectés » et ils sont « fatigués de ces désordres » provoqués par « un concours de muscles », analysait-elle le 29 décembre à propos de l’attitude de l’exécutif lors du mouvement contre la réforme des retraites.

« Je n’ai pas l’intention de renoncer à ma liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution », s’est défendue Ségolène Royal mardi, en « prenant acte » de son « licenciement ».

Il n’est pas interdit de penser que Ségolène Royal est démangée par le « désir d’avenir » de se présenter à la prochaine élection présidentielle de 2022.