Serigne Habib Sy Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh soutient Sonko et interpelle Macky Sall

0
23

[Tract] – Alors que la majeure partie des guides religieux du pays ferment les yeux et se bouchent les oreilles sur les dérives autocratiques du pouvoir, l’éclaircie est venue, hier dans la soirée, de Tivaoune. 

 

En effet, alors que le Sénégal amorce un tournant décisif de son histoire avec une démocratie qui marche à reculons et que le pays est en proie à des manifestations tous azimut contre l’injustice, Serigne Habib Sy Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh, a mis du baume dans le cœur meurtri des Sénégalais.

En direct sur le Plateau spécial de Walf tv, le digne fils de Dabakh Malick, a appelé pour consoler le peuple et dire toute sa déception sur la situation qui prévaut actuellement dans le pays.

Sur l’affaire Sonko, Serigne Habib Sy est convaincu que tout résulte d’un complot orchestré pour nuire un adversaire. Il a ainsi appelé le président Macky Sall à la retenue et lui a rappelé qu’il n’a pas été élu pour ces faits qui nuisent à la démocratie et à l’état de droit.

Avec un courage salué sur tous les réseaux sociaux, le véridique guide religieux, a indiqué qu’il ne cautionnait point ces dérives qui risquent de plonger le pays dans le chaos. Sur la justice du pays, à l’instar de tous les citoyens pour lesquels cette justice est rendue, Serigne Habib se désole qu’elle soit pour deux Sénégal distincts.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il a appelé le président Moustapha Niass qui a flirté avec tout les régimes de pays, de Senghor à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, a faire preuve de clairvoyance, d’équité et de justice dans les dossiers traités par le Parlement qu’il dirige.

Serigne Habib Sy a présenté ses excuses au Président Abdoulaye Wade qu’il regrette aujourd’hui.

Source: sendaaras.com