L’affaire des violences sur elle par son compagnon Sidiki Diabaté révélée par Mamacita Sow a sérieusement écorné l’image de la star de la musique malienne, et met en péril son futur artistique. Après son exclusion des concours « Afrimma 2020 » et « Primud », l’annulation de ses concerts au Togo et en Guinée, celui qui chante des mélopées d’amour mais torture sa compagne, vient de perdre son contrat avec Universal Music Africa.
Le label a sorti un communiqué ce mercredi 23 Septembre 2020 dans lequel il indique « suspendre toute sorte de collaboration avec Sidiki Diabaté ».  Une décision qui fait suite à son interpellation et son placement en garde à vue par la Brigade d’intervention judiciaire du Mali ce lundi 21 Septembre 2020.

Universal Music Africa estime que les faits qui sont reprochés à Sidiki Diabate, séquestration et violence conjugale, sont d’une extrême gravité. Dans l’attente, d’un jugement rendu par la justice malienne, le label ne travaille donc plus avec l’artiste malien.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20