« Sois belle (beau)…et bats-toi! » : Jeunesse, beauté et entreprenariat (Par Joannice Maganga)

0
146

De nos jours, plusieurs hommes et femmes font rimer beauté, jeunesse et à l’entrepreneuriat. Comme à l’ère de nos parents ? Pas sûr. Si c’est le cas, ce serait une juste retour des choses, dans une période (et après des périodes passées) où on a pensé que la beauté peut être un capital à fructifier pour s’en sortir sans efforts de travail.  Notre époque à nous est tellement différente. Pourquoi cette jeunesse devient-elle de plus en plus attachée à la beauté et à l’entrepreneuriat ?
Il y a de beaux exempples de jeunes Africains qui se démarquent par leur merveilleux travail:c’est le cas du jeune  Sénégalais Mor Ndiaye, 24 ans, qui a ouvert sa boulangerie dans sa localité à Ndiaye Thioro près  de Kébemer, ainsi qu’une ferme, après son expérience ratée d’émigration aux États-unis.  La jeune Togolaise Essowè Odile Tchaou, fondatrice de la marque Edem shoes, des chaussures qu’elle fabrique à la main avec son équipe, est également à suivre.
Des jeunes gens qui se lancent dans l’entrepreneuriat,avec plusieurs activités, car ils ont compris qu’on peut être beau et entreprendre en même temps. Nous pouvons remarquer cela sur bon nombre de réseaux sociaux aussi: Facebook, twitter, Instagram; avec certains influenceurs,telle que Charlayn Medza, jeune femme gabonaise, journaliste de formation, mais qui entreprend dans l’événementiel, fondatrice de l’ agence de prestations Timi agency. C’est aussi le cas de Adiminga Lyssa (Ak), jeune Gabonaise passionnée de mode, elle est créatrice et fondatrice de la marque Kay et Rose.
Le jeune Camerounais Lyrics Motassi, lui, est un grand maquilleur, excellant dans le domaine du make-up. Sans oublier la ravissante Nigériane Layefa Ebitomno, une reine dans le monde du maquillage.
Belle révolution : on peut marier beauté et entreprenariat, ce qui n’était pas le cas autrefois.

Joannice Maganga

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20