« Soyez fort jusqu’au bout ! » : Abdoulaye Wade clignote à gauche (Sonko) en attendant de tourner à droite (Idy)

0
80

Gorgui n’aime pas qu’on lui force la main, nous le savons tous. Il  nous a donc habitués à clignoter à gauche, avant de tourner à droite. Et inversément. Son acte d’aujourd’hui n’y aura pas derogé, avec sa rencontre médiatisée avec le candidat le Pastef, Ousmane Sonko. Ce qui ne nous surprend pas. Abdoulaye Wade a d’ailleurs annoncé qu’il rencontrera les 4 candidats de l’opposition à cette élection présidentielle.

Au total, Abdoulaye Wade aura prodigué des conseils à Sonko et l’aura mis en garde contre les écueils dont est gros ce processus électoral. Ce dont son expérience lui donne l’entier pouvoir. Pour le moment, Abdoulaye Wade réitère sa position de principe, qui est que son parti, le PDS, a été injustement écarté de l’élection. Il fait de la dénonciation de cet état de fait son combat de principe. Nous l’appelons à aller au delà et à appeler les Sénégalais, notamment les sympathisants et partisans du PDS, à porter leur choix sur le candidat Idrissa Seck.

Car  Abdoulaye Wade est imbu des valeurs sénégalaises. Au premier rang desquels, il y a le koleuré. Et ce koleuré enjoint au Président Wade de donner sa consigne de vote en faveur de notre candidat, le Président Idrissa Seck. Ce qui devait être fait pour cela a été fait. Nous resterons sereins et sagement à attendre que Wade père décide du moment où il accordera son onction à son fils Idrissa Seck.

En attendant, pour bien marquer sa liberté, droit que nous lui reconnaissons, l’ancien Président a donc reçu aujourd’hui le candidat Ousmane Sonko, dans une salle de l’hôtel Terrou Bi. A cette occasion, il lui a a dit : « Soyez fort jusqu’au bout ». Nous sommes en phase avec ces encouragements. Que Sonko soit fort, afin de faire une bonne campagne et un bon score dans les urnes. Nous aurons besoin de son apport pour le deuxième tour qui se dessine entre le candidat sortant Macky Sall et le candidat du Sénégal gagnant Idrissa Seck. Si le Président Idy ne met pas fin à ce « Salltennat »,  quinquennat qui aura duré 7 ans, dès le premier tour, le 24 février au soir.

 

Ousseynou Nar Gueye

Secrétaire national à la Communication , aux Questions Éducatives et à la Coopération africaine

S.U.D / Coalition Idy2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: