Suites judiciaires dans l’affaire d’Adama Ka, 13 ans, suicidée pour mariage forcé (Mboula, Linguère)

0
116

L’affaire de  la mort par pendaison d’Adama Ka, mineure âgée de 13 ans élève en classe de 6e au Cem de Mboula (département de Linguère) connaît une suite judiciaire : la gendarmerie de Yang-Yang a arrêté, mardi dernier, Khardiata Ka, la grand-mère de la suicidée.

La grand-mère au comportement de marâtre indigne est poursuivie pour avoir donné sa petite-fille mineure en mariage à un individu du même village.

Plongée dans le désespoir par cette décision de sa grand-mère, l’adolescente Adama Ka a choisi de se donner la mort par pendaison.

Pour rappel, le drame est survenu dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juin dernier au village de Fédiobé dans l’arrondissement de Yang-Yang.

Le mariage forcé étant un délit, Khardiata Ka a été déférée au parquet de Louga ce jeudi.

Le viol ayant été criminalisé, il est peut-être opportun que le mariage forcé le soit aussi, car il inclut le viol.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20