Touba : Bara Touré, le père infanticide avait aussi prélevé des organes du corps de ses deux enfants

0
7

Le double meurtre des enfants égorgés à Touba pourrait être un sacrifice humain : après avoir tué ses deux fils, le père meurtrier Bara Touré avait aussi prélevé des organes sur les corps des victimes.

L’autopsie a révélé qu’il y a eu section d’organes -comme la trachée, le larynx, la thyroïde et l’œsophage- qui n’ont pas été retrouvés sur les dépouilles mortelles.

Ce qui confirme qu’il s’agit bien d’un crime rituel, il a été retrouvé sur les lieux du crime, un chat noir égorgé et encerclé de pierres ainsi qu’un chien agonisant.

Bara Touré, inculpé pour le double meurtre, a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de la capitale du Baol. Il a refusé de se livrer à la reconstitution des faits.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20