En colère, la presse sonne la mobilisation au chevet d’Adja Ndiaye, la camerawoman de Dakaractu tabassée par la police. D’ailleurs, Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, va recevoir ce mercredi, 30 septembre, une lettre de protestation que va lui remettre une délégation de cinq journalistes. Qui feront, par la suite, face à la presse.

D’autant plus que renseigne le journal Les Echos, l’état de santé d’Adja n’est pas rassurant. Elle aurait vomi à son réveil. Actuellement, elle est prise en charge dans une clinique de la place.

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20