Un ancien chef de police djihadiste malien devant le tribunal de La Haye

0
79

Ouverture mardi devant le tribunal de la Cour pénale internationale de La Haye du procès d’Al Hassan.

L’ancien chef police malien est accusé de crimes sexuels et de châtiments corporels dans la ville sanctuaire de Tombouctou. L’homme de 42 ans aurait supervisé des amputations et des flagellations alors que la ville malienne était sous le contrôle des militants islamistes en 2012.

 » La plupart des gens a qui j’ai parlé à Tombouctou ont eu l’impression d’une libération lors que les djihadistes ont été chassés par les armées françaises et maliennes » a expliqué, selon Africanews, Harald Doornbos, journaliste indépendant, entendu comme témoin dans ce procès devant la Cour pénale internationale.

Al Hassan est considéré par le procureur comme une figure clé du système policier et judiciaire islamique, L’ancien chef de police qui a choisi de plaider non coupable est accusé de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, de viol et d’esclavage sexuel.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20