Alors que l’actualité reste dominée par les intentions macabres des djihadistes en Afrique de l’Ouest, voilà qu’au Nigeria, l’un des deux géants du continent, le sourire est ressuscité par une situation des plus risibles. Un député fraîchement élu, à décidé de snober ses collègues, flanqué de ses quatre épouses venues l’accompagner au parlement, pour leur lancer en pleine figure qu’il est non seulement performant en politique mais aussi jusque dans sa chambre à coucher. Quoi de mieux pour relancer la polémique sur la polygamie au Nigeria !

 

Alhassan Ado Doguwa est sorti victorieux de l’élection partielle dans l’Etat de Kano, ce qui lui confrère le statut de chef de la majorité à la chambre basse du parlement.

En 2019, un tribunal avait invalidé son siège. Une décision de la Justice qui avait souligné des irrégularités lors du scrutin. Le parlementaire avait déclaré à cet effet que sa puissance ne se limitait pas que sur le plan politique.

S’il est un homme puissant, c’est en raison du nombre de femmes qui forme son ménage. Il brandit fièrement ses quatre épouses qui l’avaient accompagné à cette cérémonie de prestation de serment. « Lorsque les députés m’appellent un homme puissant, je ne suis pas seulement puissant dans ma demeure, je suis aussi puissant dans la chambre… parce que j’ai affaire à quatre femmes », avait-il déclaré avant de poursuivre: « Monsieur le Président, ces quatre épouses que vous avez vues m’ont donné 27 enfants, et je continue à compter, je continue à compter », indique-t-il fièrement dans la vidéo .

Les internautes ont diversement apprécié la vidéo. Alors que certains ont aimé les propos de l’homme politique, d’autres ont par contre condamné son état de polygame qu’il semble vraiment aimer.

Tract.sn (avec média)

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20