Un imam de l’université musulmane considère la polygamie comme une injustice mais Al Azhar ne l’interdit pas

0
46

La polygamie peut être une « injustice envers les femmes et les enfants », selon Cheikh Ahmed al-Tayeb, le grand imam de l’Université al-Azhar, la plus haute institution islamique d’Égypte.

Selon cette haute autorité de l’islam sunnite, la polygamie est souvent pratiquée avec « un manque de compréhension du Coran ».

Il a fait ce commentaire dans une émission de télévision hebdomadaire et sur Twitter.

L’Université al-Azhar précise, à la suite d’un tollé provoqué par son chef, que ce dernier n’appelait pas à une interdiction de la polygamie.

La monogamie est la règle, et la polygamie l’exception, précise Cheikh Ahmed al-Tayeb.

« Ceux qui disent que le mariage doit être polygame ont tous tort, dit-il. Le Coran stipule que pour qu’un musulman ait plusieurs épouses, il doit obéir aux conditions d’équité », ajoute le chef religieux.

« Les femmes représentent la moitié de la société. Si nous ne nous soucions pas d’elles, c’est comme si nous marchions sur un seul pied », a-t-il écrit sur Twitter.

Le Conseil national égyptien pour les femmes a répondu positivement à ses commentaires.

« La religion musulmane honore les femmes – elle a apporté la justice et de nombreux droits qui n’existaient pas auparavant », a déclaré Maya Morsi, sa présidente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: