Livraison prévue de l'Université Ahmadou Makhtar Mbow de Diamniadio depuis septembre 2018

Université « UAM » : l’entrepreneur ivoirien Bictogo éjecté du chantier de 65 milliards

0
47

Le parrain du complexe universitaire de Diamniadio, Ahmadou Makhtar Mbow, qui aura 100 ans en 2021, verra-t-il la fin de la construction de l’université qui porte son nom ? Pour cela, il faut hâter le pas.

En janvier 2018, le ministre Mary Teuw Niane avait pris des assurances fermes : l’UAM serait prête en septembre de la même année. Et accueillerait ses premiers 6000 étudiants à la rentrée d’octobre dernier. Il aura eu tout faux.

l’UAM, l’Université Amadou Makhtar Mbow, fait face au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio. Ouvriers et techniciens se sont affairé autour des grues pour sortir les bâtiments de terre, comme celui de l’amphithéâtre de 1500 places où les estrades sont déjà faites. Mais le chantier n’aura pas respecté les délais est n’est pas terminé. Alors qu »un recteur de l’université est nommé et en fonction depuis bientôt trois ans, en la personne de Gueye. Un recteur sans université donc !

Las de ce chantier qui n’en finit pas de finir, le gouvernement de Macky Sall vient de résilier le contrat avec la société de construction Marylis Btp, de l’homme d’affaires ivoirien Adama Bictogo. Pour retard de livraison de chantier.

La Bank of Africa (Boa), qui devait financer le projet à hauteur de 65 milliards Fcfa, a aussi refusé de décaisser l’argent pour cause d’inexpérience dans le secteur de la société Marylis Btp . Marylis Btp s’est liée, pour l’exécution de ce chantier, avec la société Touba Matériaux contrôlée par Abdou Lahat Kâ, l’actuel maire de Touba.

Pour rappel, en 2016, Adama Bicogo avait été indemnisé à hauteur de 12 milliards par l’État du Sénégal, pour ses pertes dans l’affaire des visas biométrique, marché qui lui avait été attribué avant que le gouvernement sénégalais ne supprime ces visas pour les marchés émetteurs de visiteurs européens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: