Hisséne Habré obtient une liberté « surveillée et confinée » : Pas de quoi fouetter un… Tchad

0
231

Hisséne Habré est « libre », il est rentré chez lui, ce lundi 6 avril. Pour 60 jours « d’oxygénation familiale ».

En effet, l’ancien président du Tchad, – condamné à la prison à perpétuité en avril 2017 par les Chambres africaines extraordinaires pour crimes contre l’humanité – a obtenu de l’administration pénitentiaire une « autorisation de sortie’.

Rappelons que les avocats de l’ancien président avaient demandé la liberté provisoire à cause de sa santé fragile. Et dans la lutte contre le Covid-19, ses geôliers ont préféré lui offrir une liberté «surveillée et confinée ».

Toutefois Habré, aujourd’hui âgé 79 ans, est tenu, après les deux mois « d’oxygénation familiale » aux Almadies, de retourner en prison, au Cap Manuel.

Cheikh Tidiane Seydi Al Makhtoum