[VAR] Le 12 décembre, Macky Sall a prétendu que « Idy et lui représentent 85% de l’électorat », il s’est gouré

0
38
Tract – Le 12 décembre dernier, Macky Sall a salué le «courage» politique de Idrissa Seck. Pour le président Sall, sa nouvelle idylle avec le désormais président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) n’était pas un aboutissement assuré. Et elle est bénéfique parce qu’elle constitue l’écrasante majorité de l’électorat sénégalais. «Je remercie Idrissa Seck et tous ceux qui, comme lui, ont eu le courage de dialoguer, parce qu’il faut du courage pour dialoguer. Quel est le Président qui ne voudrait pas prendre le candidat qui est arrivé 2ème après lui ? A deux, et avec les autres candidats avec qui je suis en discussion, nous faisons plus de 85% de l’électorat», a déclaré le chef de l’Etat hier, en marge de la cérémonie de remise du «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique» qui s’est tenue au Musée des civilisations noires. Le Président Sall de lancer en wolof, sur un ton taquin : «Kaan mo beugoul lolou ? Kuko beugeul rek dang ko meuneul am (Celui qui ne veut pas d’une telle alliance politique, c’est parce que simplement il ne peut pas l’obtenir).» Dans son allocution, Macky Sall a confirmé que ses rencontres avec Idrissa Seck datent de plusieurs mois. Mais, souligne-t-il, c’était dans «l’intérêt du pays». Mais où Macky Sall est-il allé chercher ce chiffre de 85% de l’électorat que représenteraient Idy et lui ? Khana yaramam dafa tangoon rek ?  « son corps était chaud », comme disent les Wolofs. Car, Macky a eu 58% à la présidentielle de février 2019. Et Idrissa Seck a récolté 20%. Cela fait au total 78% et non 85%. Dont on peut soustraire les voix des leaders politiques alliés de Idy qui l’ont quitté après son ralliement à Macky. Ces 7% que Macky Sall a rajouté pour parvenir à 85%, ce serait le poids d’Oumar Sarr du PLD/AS lui aussi rallié? Mais cet ex-coordinateur du PDS ne s’est pas présenté a la présidentielle! Ou est-ce le poids électoral de personnalités avec lesquelles Macky Sall discutent et dont il ne nous donne pas les noms ? A ce propos, s’agirait-il du PDS du duo Wade père Abdoulaye et fils Karim? On sait bien que la Présidence sénégalaise a l’habitude de disposer de sondages réalisés sous le manteau et non rendus publics. Que le Président Sall les diffuse! Les sondages sans autorisations sont hors la loi : soit Macky Sall contrevient à la vérité, soit il transgresse la loi. CQFD.
Damel Mor Macoumba Seck
Tract